Mgr Dosseh-Anyron : Mort d’un archevêque controversé

L’archevêque émérite, Mgr Robert Casimir Tonyui Dosseh-Anyron est décédé le 15 avril dernier dans un hôpital de Lille, France. Il avait 89 ans Il fut le tout premier archevêque de Lomé. Né le 13 octobre 1925 à Vogan, il fut ordonné prêtre à Rome le 21 décembre 1951. Le sacre de Mgr Dosseh-Anyron a eu lieu 10 juin 1962, à la paroisse St Augustin d’Amouvité, des mains du Cardinal Julius Döpfner, archevêque de Munich, consécrateur.

mgr-dosseh-anyron-400

Intellectuel de haut vol, sa thèse doctorat porte sur « L’Eucharistie dans les œuvres de Bossuet »- brillamment soutenue le 12 janvier 1955 avec  la mention summa cum laude (excellence)- le premier archevêque fut tout de même au cours de sa mission une autorité religieuse controversée. Ayant connu les régimes Olympio et Grünitzky, il fut dénoncé pour sa collusion avec le régime de parti unique RPT.  Sa dernière incartade en date, est une tentative de réécriture de l’histoire du Togo en établissant, à la tête d’une Commission étatique, le général Gnassingbé Eyadema comme père de la Nation. Chef d’une église catholique considérée comme l’organisation sociale la plus puissante après les Forces armées togolaises, Mgr Dosseh-Anyron était rejeté par les fidèles, avant de faire un retour en grâce dans les années 2005-2014.

Votre magazine reviendra dans les jours suivant sur la vie presque parfaite de l’ancien archevêque.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article