L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Réformes constitutionnelles et institutionnelles: Le CST menace de recourir à la rue

Le Collectif Sauvons le Togo (CST) menace de reprendre la rue, d’après une conférence de presse tenue ce 09 avril. Face à l’absence de dialogue politique pour trouver une issue consensuelle à la question des réformes institutionnelles et constitutionnelles, le CST organise une marche d’avertissement le 26 avril prochain. Pour le CST, la marche du 26 avril ne sera que le prélude d’une série de marches qui va couvrir tout le territoire national, tant que le président Faure Gnassingbé n’entreprenne pas un dialogue national sur le dossier des réformes.

Le CST veut tout de go enlever une ambiguïté : l’Assemblée nationale n’a pas vocation à organiser un dialogue politique national. En docte enseignant de droit, Me Atta Messan Zeus Ajavon, président du collectif, explique :

Le rôle primordial dévolu par la constitution à l’Assemblée nationale est de voter la loi et de contrôler l’action du gouvernement. Nulle part, il n’est prévu dans les attributions constitutionnelles de l’Assemblée, l’organisation d’un dialogue.

Ensuite, la procédure parlementaire de vote des projets et propositions de loi, ne laisse aucun doute à un sujet d’ordre du jour comme le dialogue politique.

Enfin, dans cette institution, c’est la loi de la majorité qui est  la règle.

 

Grosso modo, il n’appartient pas au parlement d’organiser un dialogue national mais au gouvernement, qui en retour fait une proposition de loi sur laquelle se prononce l’Assemblée nationale.

En conséquence, pour le CST, la volonté politique du côté du pouvoir qui se dessine de laisser le parlement se prononcer sur la question des réformes, est manifestement un choix délibéré de « saboter le dialogue national ».

an 1 cst

Jean-Pierre Fabre, président de l’ANC, va jusqu’à évoquer une volonté de maintenir le « statu quo politique et institutionnel », c’est-à dire un refus de l’alternance.

On ne peut expliquer l’insistance du pouvoir à ouvrir un dialogue politique à l’Assemblée nationale que par la volonté calculée de saboter le dialogue en le menant vers une impasse dont les conséquences seront statu quo politique et institutionnel pour encore de nombreuses années, selon Jean-Pierre Fabre.

La sortie médiatique du CST marque une lassitude de la part de l’opposition qui appelle en vain au dialogue. Après l’entrevue entre Fabre et Faure Gnassingbé le 05 mars dernier, l’opposition avait cru au lancement imminent du dialogue suite aux rencontres initiées par le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu, le 13 mars. Mais depuis près d’un mois, elle ne voit rien venir, alors que la présidentielle 2015 s’approche inexorablement. Il y a un risque que ces réformes ne se fassent pas.

Les réformes portent principalement  sur la durée et la limitation du mandat présidentiel, le cadre électoral,  la réforme de la Cour constitutionnelle, etc…

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, qui achèvera son second mandat l’année prochaine, est le candidat virtuel à sa propre succession. Le CST, veut l’empêcher de rempiler pour un troisième mandat comme la Constitution actuelle l’y autorise. Pour la majorité présidentielle, les réformes doivent être débattues à l’Assemblée nationale, où son parti dispose d’une écrasante majorité.

La classe politique est diamétralement opposée sur le cadre du dialogue et, depuis huit ans, elle n’est jamais arrivée à avoir un consensuel sur le la forme et le contenu des discussions. Il est fort possible qu’elle ne parvienne cette fois non plus à obtenir l’adhésion unanime sur le sujet. Le CST a engagé plusieurs manifestations sans succès sur plusieurs sujets. En se remettant à la rue, est-il sûr de pouvoir gagner cette fois ?

 

 

 

 

1124 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 13 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter