L’actualité vue par Le Temps du Togo

Sénégal: Le groupe de presse Wal Fadjjri perd son fondateur

L’un des pionniers de la presse privée Sénégalaise, patron du…

Tennis : Nouvelles courts pour encourager la pratique de la discipline

Deux courts de tennis ainsi que des bâtiments administratifs et…

ONMT: Tous les médecins ne sont pas inscrits à l’ordre

L’Ordre national des médecins, ONMT, a organisé ses premières journées…

Un journaliste rwandais accusé de "terrorisme"

Un journaliste rwandais, pigiste pour le service local de la…

Eduquer à la paix par le dialogue inter religieux

Des acteurs communautaires ont échangé le 26 novembre à Sokodé…

Nigeria : Des programmes pour former les détenus dans les prisons

Les autorités des Services pénitentiaires au Nigéria (NPS) tentent de…

Le diocèse de Dapaong consacre trois nouveaux prêtres

Trois diacres du diocèse de Dapaong ont été ordonnés prêtres.…

Centrafrique : Un prêtre retrouvé calciné après les combats à Alindao

"On a retrouvé son corps, calciné", a déclaré l'abbé Mathieu…

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

La fondation Pax Africana demande à Idriss Deby de ne pas retirer ses troupes de Centrafrique

Le Forum panafricain pour la paix et le développement (Fondation Pax Africana), dirigé par l’ancien Premier ministre Edem Kodjo, se dit « étourdi » et « attristé » par l’annonce du retrait des troupes tchadiennes de Centrafrique. Le Secrétariat général de l’ONU  accuse les soldats tchadiens, plus gros contingent (1000 hommes) de la force africaine de la MISCA d’avoir délibérément tiré sur la foule le 29 mars dernier, sans avoir été provoqué. Les tirs ont fait plus de 30 civils tués. Le Président Idriss Deby a demandé le retrait d ses forces suite à cette accusation. Le retrait des Tchadiens pourraient déséquilibrer la mission de paix qui peine déjà à s’imposer et à pacifier un pays où se déroulent des meurtres de masse entre chrétiens et musulmans.

Dans sa déclaration, Pax Africana, souligne sur un ton de supplication, le rôle joué par le Tchad dans les crises en Afrique.

Depuis la crise du Mali, le Tchad et son Président, par leur présence active sur le terrain, alors que le continent dans son ensemble se cherchait, ont sauvé l’honneur de l’Afrique et méritent notre profonde reconnaissance,selon la déclaration.

Voisin du Centrafrique, le Tchad constitue avec 1000 hommes, le plus gros des forces africaines présentes dans ce pays plongé dans des heurts ethniques et religieux, aux relents génocidaires, entre chrétiens et musulmans.  Des immigrés tchadiens musulmans ont été chassés de ce pays, suite au départ du Président Michel Djotodia et de ses rebelles musulmans de la Seleka, dont certains sont d’origine tchadienne. Les civils centrafricains accusent régulièrement le Tchad d’être derrière les troubles qui secouent le Centrafrique, et y est vu comme juge et partie.

Dans un langage empreint de toute diplomatie, la fondation Pax Africana rappelle ces « rapports de voisinage sont parfois incommodes voire malsains », mais note que le Tchad mérite « le respect et la considération » pour avoir « ses enfants pour assurer la pérennité d’un autre pays africain ».

La fondation demande au Président Idriss Deby de dépasser les considérations entre voisins, et de continuer à assurer la pacification du Centrafrique comme il a déjà fait au Mali. Pax Africana demande au Président Idriss Deby de revenir sur décision de retrait.

Quels que soient les antipathies, les soupçons, les arrière-pensées, les agressions verbales et physiques qui tissent la trame des rapports tourmentés entre les divers protagonistes dans la crise centrafricaine, nous n’oublions pas que les Tchadiens ont perdu la vie pour une cause africaine comme ils l’ont déjà fait au Mali.

C’est pourquoi PAX AFRICANA apporte son soutien au peuple tchadien et à son Président, et lance un appel urgent, pressant et fraternel au Président DEBY pour qu’il considère à nouveau, sa décision de retrait de ses troupes.

Il  a sans doute raison d’avoir agi ainsi mais peut-on réellement et durablement avoir raison contre toute l’Afrique, indique le communiqué.

L’annonce du retrait des forces tchadiennes de Centrafrique peut entraîner un déséquilibre dans la Misca. La MISCA compte près de 6000 hommes en Centrafrique, en plus de la présence de 1600 soldats français de l’opération « Sangaris », l’Union Européenne a annoncé le 02 avril dernier l’envoie de 800 hommes. Avec l’arrivée des Européens, on comptera en tout 7.400 hommes en Centrafrique, une présence importante qui ne dissuade pas les violences  génocidaires de continuer, qui ont fait plusieurs centaines de morts.

Edem Kodjo

Mais le contingent européen peut-il remplacer le départ valablement les troupes tchadiennes de la MISCA ? Telle est le défi que doivent relever l’Union Africaine et la Communauté internationale.

Portée sur les fonts baptismaux en juillet 2010 à Lomé (Togo) et présidée par Edem KODJO, ancien Secrétaire général de l’OUA (devenue Union Africaine), ancien Premier Ministre du Togo, Membre fondateur de la CEDEAO, « PAX AFRICANA» est une Fondation à but non lucratif à vocation internationale dont l’objectif essentiel est de garantir la paix et le développement en Afrique par la construction de l’Unité du Continent.

Si Edem Kodjo est présent dans la médiation de conflits internationaux, la Fondation Pax Africana ne s’est elle réellement distinguée que par des déclarations.

 

1682 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 18 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter