L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

La fondation Pax Africana demande à Idriss Deby de ne pas retirer ses troupes de Centrafrique

Le Forum panafricain pour la paix et le développement (Fondation Pax Africana), dirigé par l’ancien Premier ministre Edem Kodjo, se dit « étourdi » et « attristé » par l’annonce du retrait des troupes tchadiennes de Centrafrique. Le Secrétariat général de l’ONU  accuse les soldats tchadiens, plus gros contingent (1000 hommes) de la force africaine de la MISCA d’avoir délibérément tiré sur la foule le 29 mars dernier, sans avoir été provoqué. Les tirs ont fait plus de 30 civils tués. Le Président Idriss Deby a demandé le retrait d ses forces suite à cette accusation. Le retrait des Tchadiens pourraient déséquilibrer la mission de paix qui peine déjà à s’imposer et à pacifier un pays où se déroulent des meurtres de masse entre chrétiens et musulmans.

Dans sa déclaration, Pax Africana, souligne sur un ton de supplication, le rôle joué par le Tchad dans les crises en Afrique.

Depuis la crise du Mali, le Tchad et son Président, par leur présence active sur le terrain, alors que le continent dans son ensemble se cherchait, ont sauvé l’honneur de l’Afrique et méritent notre profonde reconnaissance,selon la déclaration.

Voisin du Centrafrique, le Tchad constitue avec 1000 hommes, le plus gros des forces africaines présentes dans ce pays plongé dans des heurts ethniques et religieux, aux relents génocidaires, entre chrétiens et musulmans.  Des immigrés tchadiens musulmans ont été chassés de ce pays, suite au départ du Président Michel Djotodia et de ses rebelles musulmans de la Seleka, dont certains sont d’origine tchadienne. Les civils centrafricains accusent régulièrement le Tchad d’être derrière les troubles qui secouent le Centrafrique, et y est vu comme juge et partie.

Dans un langage empreint de toute diplomatie, la fondation Pax Africana rappelle ces « rapports de voisinage sont parfois incommodes voire malsains », mais note que le Tchad mérite « le respect et la considération » pour avoir « ses enfants pour assurer la pérennité d’un autre pays africain ».

La fondation demande au Président Idriss Deby de dépasser les considérations entre voisins, et de continuer à assurer la pacification du Centrafrique comme il a déjà fait au Mali. Pax Africana demande au Président Idriss Deby de revenir sur décision de retrait.

Quels que soient les antipathies, les soupçons, les arrière-pensées, les agressions verbales et physiques qui tissent la trame des rapports tourmentés entre les divers protagonistes dans la crise centrafricaine, nous n’oublions pas que les Tchadiens ont perdu la vie pour une cause africaine comme ils l’ont déjà fait au Mali.

C’est pourquoi PAX AFRICANA apporte son soutien au peuple tchadien et à son Président, et lance un appel urgent, pressant et fraternel au Président DEBY pour qu’il considère à nouveau, sa décision de retrait de ses troupes.

Il  a sans doute raison d’avoir agi ainsi mais peut-on réellement et durablement avoir raison contre toute l’Afrique, indique le communiqué.

L’annonce du retrait des forces tchadiennes de Centrafrique peut entraîner un déséquilibre dans la Misca. La MISCA compte près de 6000 hommes en Centrafrique, en plus de la présence de 1600 soldats français de l’opération « Sangaris », l’Union Européenne a annoncé le 02 avril dernier l’envoie de 800 hommes. Avec l’arrivée des Européens, on comptera en tout 7.400 hommes en Centrafrique, une présence importante qui ne dissuade pas les violences  génocidaires de continuer, qui ont fait plusieurs centaines de morts.

Edem Kodjo

Mais le contingent européen peut-il remplacer le départ valablement les troupes tchadiennes de la MISCA ? Telle est le défi que doivent relever l’Union Africaine et la Communauté internationale.

Portée sur les fonts baptismaux en juillet 2010 à Lomé (Togo) et présidée par Edem KODJO, ancien Secrétaire général de l’OUA (devenue Union Africaine), ancien Premier Ministre du Togo, Membre fondateur de la CEDEAO, « PAX AFRICANA» est une Fondation à but non lucratif à vocation internationale dont l’objectif essentiel est de garantir la paix et le développement en Afrique par la construction de l’Unité du Continent.

Si Edem Kodjo est présent dans la médiation de conflits internationaux, la Fondation Pax Africana ne s’est elle réellement distinguée que par des déclarations.

 

1370 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 18 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter