L’actualité vue par Le Temps du Togo

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat : Le Trésor public vient de verser 532 millions CFA de dommages et intérêts aux victimes et à leurs avocats

Le contribuable togolais paye cher les fautes politiques et les lubies de Faure Gnassingbé. En voulant écarter son frère Kpatcha de la gestion du pouvoir, Faure Gnassingbé a mis à contribution l’argent public. Le Trésor public a versé ce matin 532 millions Cfa aux victimes et à leurs avocats de l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat, dite « affaire Kpatcha Gnassingbé ». Qui a dit que les enfants d’Eyadema sont des irresponsables et qu’il ne faut pas les laisser seuls diriger le pays ?

La nouvelle s’est répandue ce matin comme une traînée de poudre et suscite  la stupeur dans l’opinion. L’Etat du Togo vient de verser 532 millions CFA, au titre de dommages et intérêts, aux victimes de l’affaire de « tentative d’attentat contre la sûreté de l’Etat« , dans laquelle étaient impliqués les demi-frères de Faure Gnassingbé, Kpatcha et Essolizam, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires. L’annonce a été faite ce matin  par les avocats des victimes,   Mes Djovi Gally et Zeus Ajavon.

Les inculpés s’étaient plaint d’aveux extorqués sous la torture, des exceptions non retenues par le juge Abalo Petchelebia, qui a tout de même demandé à l’Etat de diligenter une enquête sur ces exactions. Une enquête nationale dirigée par la Commission nationale  des droits de l’homme (CNDH), a révélé les cas de torture et les traitements inhumains et dégradants pratiqués sur les personnes mises en cause.

Suite à des plaintes des avocats, la Haute Cour de justice de la CEDEAO a condamné l’Etat du Togo à payer des dommages et intérêts  pour avoir violé les droits des victimes ainsi que les droits de la défense. Plus d’un demi-milliard CFA a été versé sur le compte CARPA des avocats.

Kpatcha Gnassingbe, ancien ministre de la défense, demi-frère du chef de l'Etat, condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'Etat

Kpatcha Gnassingbe, ancien ministre de la défense, demi-frère du chef de l’Etat, condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat


La  chambre judiciaire de la Cour suprême du Togo avait condamné en 2011 les inculpés pour « tentative d’attentat contre la sûreté de l’Etat, groupement de malfaiteurs, violences volontaires avec usage d’arme à feu et complicité de violences volontaires et rébellion. » Plus d’une vingtaine de personnalités civiles et militaires ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire dans la nuit de la pâque d’avril 2009.

Coûts de l’incurie de hauts-fonctionnaires et de juges corrompus

L’annonce de cette affaire  suscite l’indignation au sein de l’opinion. Elle intervient toute suite après le paiement par l’Etat togolais d’une autre condamnation de la Haute Cour de justice de la CEDEAO. L’Etat du Togo a été condamné à versé plus 240 millions CFA aux députés ANC exclus illégalement de l’Assemblée nationale. Une affaire politique abracadabrantesque mal menée par l’ex Président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh, et validée par des tours de passe passe juridique par le Président de la Cour Constitutionnelle, Abdou Assouma et des juges aux ordres. L’Etat du Togo doit également verser plus de 8 millions CFA à l’homme d’affaires Bertin Agba, dans une autre affaire judiciaire où les verdicts des tribunaux aux ordres ont été retoqués par la Haute Cour de justice d’Abudja.

Cela fait au total près d’un milliard CFA de l’argent du contribuable jeté par la fenêtre à des victimes et à leurs avocats, à cause de l’incurie des politiciens et des juges corrompus. A cela s’ajoute une autre affaire dans laquelle les hauts-fonctionnaires du Togo ont fait preuve de leur incurie criarde. Dans le dossier qui opposait l’Etat du Togo au groupe Elyo, filiale du groupe GDF-SUEZ, suite à la rupture abusive de son contrat en 2006, l’Etat du Togo avait été condamné par le Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI). L’Etat du Togo doit verser 100 millions d’euros de dommages et intérêts au groupe GDF-SUEZ.

En 2006, au moment de la constitution du gouvernement de Me Yawovi Agboyibo,  Léopold Gnininvi, alors Secrétaire général de la CDPA, disait que les enfants d’Eyadema sont des irresponsables et qu’il ne fallait pas les laisser seuls diriger le pays.

 

 

1848 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 29 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter