L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat : Le Trésor public vient de verser 532 millions CFA de dommages et intérêts aux victimes et à leurs avocats

Le contribuable togolais paye cher les fautes politiques et les lubies de Faure Gnassingbé. En voulant écarter son frère Kpatcha de la gestion du pouvoir, Faure Gnassingbé a mis à contribution l’argent public. Le Trésor public a versé ce matin 532 millions Cfa aux victimes et à leurs avocats de l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat, dite « affaire Kpatcha Gnassingbé ». Qui a dit que les enfants d’Eyadema sont des irresponsables et qu’il ne faut pas les laisser seuls diriger le pays ?

La nouvelle s’est répandue ce matin comme une traînée de poudre et suscite  la stupeur dans l’opinion. L’Etat du Togo vient de verser 532 millions CFA, au titre de dommages et intérêts, aux victimes de l’affaire de « tentative d’attentat contre la sûreté de l’Etat« , dans laquelle étaient impliqués les demi-frères de Faure Gnassingbé, Kpatcha et Essolizam, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires. L’annonce a été faite ce matin  par les avocats des victimes,   Mes Djovi Gally et Zeus Ajavon.

Les inculpés s’étaient plaint d’aveux extorqués sous la torture, des exceptions non retenues par le juge Abalo Petchelebia, qui a tout de même demandé à l’Etat de diligenter une enquête sur ces exactions. Une enquête nationale dirigée par la Commission nationale  des droits de l’homme (CNDH), a révélé les cas de torture et les traitements inhumains et dégradants pratiqués sur les personnes mises en cause.

Suite à des plaintes des avocats, la Haute Cour de justice de la CEDEAO a condamné l’Etat du Togo à payer des dommages et intérêts  pour avoir violé les droits des victimes ainsi que les droits de la défense. Plus d’un demi-milliard CFA a été versé sur le compte CARPA des avocats.

Kpatcha Gnassingbe, ancien ministre de la défense, demi-frère du chef de l'Etat, condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'Etat

Kpatcha Gnassingbe, ancien ministre de la défense, demi-frère du chef de l’Etat, condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat


La  chambre judiciaire de la Cour suprême du Togo avait condamné en 2011 les inculpés pour « tentative d’attentat contre la sûreté de l’Etat, groupement de malfaiteurs, violences volontaires avec usage d’arme à feu et complicité de violences volontaires et rébellion. » Plus d’une vingtaine de personnalités civiles et militaires ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire dans la nuit de la pâque d’avril 2009.

Coûts de l’incurie de hauts-fonctionnaires et de juges corrompus

L’annonce de cette affaire  suscite l’indignation au sein de l’opinion. Elle intervient toute suite après le paiement par l’Etat togolais d’une autre condamnation de la Haute Cour de justice de la CEDEAO. L’Etat du Togo a été condamné à versé plus 240 millions CFA aux députés ANC exclus illégalement de l’Assemblée nationale. Une affaire politique abracadabrantesque mal menée par l’ex Président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh, et validée par des tours de passe passe juridique par le Président de la Cour Constitutionnelle, Abdou Assouma et des juges aux ordres. L’Etat du Togo doit également verser plus de 8 millions CFA à l’homme d’affaires Bertin Agba, dans une autre affaire judiciaire où les verdicts des tribunaux aux ordres ont été retoqués par la Haute Cour de justice d’Abudja.

Cela fait au total près d’un milliard CFA de l’argent du contribuable jeté par la fenêtre à des victimes et à leurs avocats, à cause de l’incurie des politiciens et des juges corrompus. A cela s’ajoute une autre affaire dans laquelle les hauts-fonctionnaires du Togo ont fait preuve de leur incurie criarde. Dans le dossier qui opposait l’Etat du Togo au groupe Elyo, filiale du groupe GDF-SUEZ, suite à la rupture abusive de son contrat en 2006, l’Etat du Togo avait été condamné par le Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI). L’Etat du Togo doit verser 100 millions d’euros de dommages et intérêts au groupe GDF-SUEZ.

En 2006, au moment de la constitution du gouvernement de Me Yawovi Agboyibo,  Léopold Gnininvi, alors Secrétaire général de la CDPA, disait que les enfants d’Eyadema sont des irresponsables et qu’il ne fallait pas les laisser seuls diriger le pays.

 

 

1991 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 29 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter